Simulation de la logistique du rail interne du Port du Havre

Problématique :




Le Port du Havre, plus grand port de conteneurs de France, étudiait la manière de construire un nouveau terminal multimodal. Le nouveau terminal devait inclure une zone où les trains et les péniches fluviales amenaient les conteneurs pour être pris en charge par le transport maritime. Dans cette zone, des grues déplacent les conteneurs depuis leurs transporteurs pour les charger sur des navettes autorails qui les emportent ensuite vers les installations de transport maritime. Le trafic de ces autorails formait le cœur du modèle de simulation développé par le Département de conseil de l’entreprise AnyLogic. Ce modèle devait comparer les deux scénarios suivants :

  1. Élémentaire (utilisation de wagons passifs tractés par des locomotives)
  2. Avancé (utilisation de wagons autonomes capables de se déplacer sans locomotives)

L’objectif consistait à évaluer les coûts dans chaque cas, la qualité de service (durée pendant laquelle le conteneur reste dans le système), et les améliorations possibles de la structure du réseau du terminal.

Solution :




Les consultants ont modélisé le réseau de transport à l’aide d’une bibliothèque ferroviaire d’AnyLogic. Les mouvements des wagons, grues et autres éléments du réseau ont été simulés à un niveau détaillé. Les consultants ont dû créer deux modèles séparés car les scénarios s’appuyaient sur des logiques très différentes. Les modèles ont permis aux utilisateurs d’effectuer les actions suivantes :

  • Assigner à chaque conteneur les heures d’arrivée et de départ requises pour les terminaux multimodal et maritime (en séparant le transport ferroviaire et fluvial).
  • Définir les plages horaires d’arrivée et de départ des trains et péniches au terminal multimodal.
  • Modifier les caractéristiques des différents équipements (vitesse de réalisation des différentes opérations) pour les terminaux multimodal et maritime.
  • Comptabiliser de manière dynamique l’espace disponible pour les conteneurs sur les terminaux.
  • Enregistrer de manière dynamique les coûts des différents éléments du réseau, ensemble ou séparément.
  • Surveiller le statut de chaque entité et agent sur le réseau.

Résultats :




Les résultats comprenaient des statistiques collectées pour les deux scénarios. Les coûts ont été calculés pour différents éléments du réseau, tels que les locomotives, les wagons, les grues et les dockers. Les données concernant la qualité de service ont montré que les voitures autonomes étaient plus efficaces et moins coûteuses que les voitures passives.


Grâce aux modèles de simulation, le client a pu comparer les deux méthodes d’organisation de la logistique interne du rail, choisir la solution optimale et estimer la quantité d’autorails nécessaire.


Les données fournies par les modèles d’AnyLogic ont permis au client de prouver la faisabilité du projet de construction de terminal face auprès des investisseurs potentiels.


Multimodal Terminal Simulation Multimodal Terminal Simulation

More Case Studies

  • Optimisation du réseau ferroviaire français
    Le gestionnaire du réseau ferroviaire national voulait savoir si le transport de fret par rail pouvait être compétitif face au transport par camions. Il voulait rendre le transport par la voie camion-rail-camion plus efficace.
  • Simulation de la construction d’un tunnel à l’aide d’un tunnelier
    Le coût d’une heure d’arrêt d’un tunnelier (machine de forage de tunnel) est habituellement élevé et les gestionnaires de projet doivent s’efforcer d’éviter les retards dans la construction. Le but du projet de simulation, qui a été mené à l’université Bochum de la Ruhr en Allemagne, consistait à créer un modèle de simulation capable de déterminer les goulots d’étranglement dans les processus de construction du tunnel, afin de minimiser les pertes financières potentielles.
  • Modélisation de la capacité d’une gare de triage
    Aurizon est le premier opérateur de fret ferroviaire d’Australie, à la tête de plus de 700 locomotives et 16 000 wagons. Aurizon prend en charge le transport du charbon, du minerai de fer et des minéraux à grand échelle. Afin d’augmenter l’efficacité opérationnelle, l’entreprise a décidé de déplacer l’une de ses gares de triage dans une autre ville. Cette gare de triage gérait essentiellement l’entretien des wagons et des locomotives, ainsi que la préparation des locomotives.
  • Effet “coup de fouet” dans la chaîne d’approvisionnement des semi-conducteurs
    La direction de la chaîne d’approvisionnement d’Infineon, un gros fabricant de semi-conducteurs, voulait étudier l’effet coup de fouet affectant son marché afin de diminuer les dépenses et de mieux prévoir le comportement du marché. A l’aide du logiciel AnyLogic, elle a construit un modèle de chaîne d’approvisionnement, depuis les matières premières jusqu’au marché.
  • Sélection de la meilleure politique de gestion des stocks à l’aide de Gojii
    Les outils existants de gestion de la chaîne d’approvisionnement et les S&OP (Ventes et planning opérationnel) sont performants lorsqu’il s’agit de gérer l’approvisionnement afin de répondre à une «prévision» sélectionnée. Cependant, il n’y a pas de «prévision correcte» de la demande future, et les outils existants ne sont pas conçus pour sélectionner le meilleur niveau de demande pour l’entreprise. Il existe une «insuffisance d’outil» entre les données entrées sur les prévisions et la sélection du meilleur signal de demande (la "Prévision") pour gérer votre système S&OP. Gojii est l’outil créé par DecisioTech pour combler cette lacune.
  • Planification du réseau de distribution et optimisation du stock à l’aide de simulations
    Diageo est une entreprise multinationale britannique de boissons alcoolisées. Diageo Russie est l’un des cinq distributeurs majeurs de Russie de boissons alcoolisées en gros, une activité qui génère traditionnellement peu de marges, et dans laquelle le bénéfice est tributaire du niveau de service client et de coûts logistiques élevés. La société Diageo a cherché assistance auprès d’une société de conseil Amalgama, LLC, lorsqu’elle a dû faire face à une augmentation de son volume de ventes, sans pour autant réaliser de meilleurs profits du fait des coûts logistiques par unité.
  • Maximisation du revenu net par voyage d’une flotte de Bateau-pousseurs
    InterBarge, un opérateur nautique de première, affilié à SCF Marine, une partie du Groupe Seacor Holding, gère le fret le long de la voie fluviale HPP (Hidrovia Parana Paraguay, située en Argentine, au Paraguay, au Brésil et en Uruguay) au titre d’un contrat de transport dédié. Le défi de l’entreprise consistait à utiliser la capacité des bateaux non dédiée aux engagements contractuels comme une flotte, maximisant ainsi le revenu net par voyage.
  • Modélisation d’un réseau de transport centré sur le client
    La sphère des services de transports publics en Australie fait l’objet d’une transformation, afin de répondre à des changements démographiques. Afin de mieux répondre à ces nouveaux défis, les compagnies de transport publiques doivent comprendre le comportement de leurs réseaux du point de vue du consommateur.
  • CSX Solves Railroad Operation Challenges with and without AnyLogic Rail Library
    CSX is a US railroad company that operates about 21,000 route miles (34,000 km). AnyLogic allows the railroad industry users to simulate line-of-road, terminal, and yard problems. The following three projects, completed by CSX in 2014, covered a variety of tasks that were solved using AnyLogic software.
  • Evaluating Container ETA Data Flow Introduction in the Port of Hamburg
    Researchers from the Technical University of Darmstadt, Germany, worked to identify whether the introduction of each container’s ETA would improve the situation with capacity utilization among the supply chain actors in the port of Hamburg, one of world’s top 20 ports in terms of container traffic.