Simulation de processus sociaux et de marketing

Social dynamicsChaque année des millions de dollars sont utilisés pour l’étude de la nature profondément compliquée des interactions entre individus au sein de la société. Des sociétés enregistrant leur taux de population parmi des données démographiques clefs, aux gouvernements tentant de s’adapter au changement des besoins de leurs citoyens, la réponse à ces questions difficiles n’est pas évidente. Et il ne faut pas oublier toutes les études de marketing faites pour chaque nouveau produit et nouveau service annoncé. Malgré leur ubiquité les stratégies des sociétés, sans parler des sociétés elles-mêmes, vivent et meurent selon leur justesse.

Les méthodes d’analyse comme les groupes représentatifs de consommateurs et les études ciblées fournissent une méthode pour remettre en ordre l’apparent chaos ; bien que limitée et contrainte. Le travail pour trouver un groupe de consommateurs qui doit matérialiser la population est une perte de temps, et les études de large échelle sont coûteuses. Souvent, les résultats obtenus mènent à des solutions qui retardent le règlement du problème, changeant dans le temps. Comment peuvent-ils transformer des aperçus en véritables sujets dans les temps, avec un coût et une durée raisonnables ? Les modèles de simulation basés sur Anylogic offrent aux preneurs de décisions une liberté sans égale pour explorer les interactions découlant des épreuves que doit relever la société aujourd’hui. Utilisez une population artificielle d’agents simulés pour prévoir l’urbanisation d’un espace. Etudiez l’efficacité d’une campagne publicitaire pour un nouveau produit en utilisant des données de clients en quelques semaines et non mois. Laissez Anylogic vous aider à répondre aux questions que vous vous posez, et obtenez les résultats dont vous avez besoin.

Veuillez trouver différents modèles de processus sociaux dans notre galerie de modèles.

Exemples de projets

  • Utilisation de données réelles et de la modélisation multi-méthodes pour lutter contre l’insécurité alimentaire
    Le fait de savoir si les foyers obtiennent assez de nourriture, de savoir comment celle-ci est distribuée au sein du foyer et si ces aliments satisfont les besoins nutritionnels de tous les membres de la famille constituent des préoccupations permanentes dans les pays en voie de développement. Une Agence civile internationale a fait appel à un grand cabinet de consulting pour analyser l’insécurité alimentaire dans les pays en voie de développement et élaborer un système permettant à une économie de se préparer en vue de l’insécurité alimentaire et de l’enrayer.
  • An Agent-Based Explanation for SPMI Living Situation Changes
    Over the past 60 years, the number of Severely and Persistently Mentally Ill (SPMI) patients in the US living in the community increased. Yet a growing minority of people with severe illness are worse off because they are homeless or incarcerated. In this case study, IBM Global Research and Otsuka Pharmaceuticals used an agent-based approach to model these remarkable swings.
  • Simulating Bicycle Sharing System with the Help of AnyLogic System Dynamic Modeling
    Sustainable bicycle transportation systems have generated broad expectations and have recently attracted focus in the scope of urban planning by alleviating traffic congestion and reducing noise and air pollution. Such bike sharing systems are easy-to-use and generally promoted by the public administration, operating by advertisement companies, transportation operators and, and public organizations.
  • AnyLogic simule le développement futur de la Russie
    Le superordinateur de l’Université d’Etat de Moscou, Lomonosov, a prédit le développement économique et social de la Russie pour les 50 prochaines années. L’évaluation est basée sur des résultats du modèle développé avec AnyLogic et sur des données statistique officielle Russe.
  • Prévision de la demande en Ressources Humaines de l’économie russe
    IBS Group, le premier développeur de logiciels en Europe centrale et en Europe de l’est, a été pressenti par le Ministère russe de l’Enseignement et de la recherche scientifique pour conduire le projet « Développement d’un système d’analyse pour la prévision de la demande en compétences professionnelles dans l’économie russe ». L’objectif du projet était de créer un système d’analyse pouvant aider le Ministère à planifier le financement de l’enseignement supérieur par le budget fédéral.